Souscrire une assurance moto temporaire est une solution très pratique et intéressante dans certains cas. Elle vous permet de disposer d’une assurance pour une conduite occasionnelle. Ainsi, vous pouvez recourir à ce type d’assurance dans plusieurs situations. Quelles sont donc ces situations ?

Assurance moto temporaire : c’est quoi ?

L’assurance moto temporaire est une assurance de courte durée qui répond à des besoins spécifiques. Il s’agit d’une solution idéale pour être couvert par une assurance dans des situations occasionnelles. Ce type d’assurance est adapté pour une couverture ponctuelle qui vous permet d’être assuré dans un cas précis. L’assurance moto temporaire est une alternative judicieuse qui ne vous contraint à aucun engagement annuel. En effet, bien que la période de validité dépende de chaque assureur, celle-ci ne peut excéder 90 jours.

Quand souscrire une assurance moto temporaire ?

La souscription d’une assurance moto temporaire peut intervenir dans plusieurs cas. Elle est utile lorsque la conduite d’une moto est occasionnelle. Ainsi, vous pouvez souscrire à ce type d’assurance lorsque vous empruntez l’engin d’un ami et vous n’êtes pas couvert par l’assurance de ce dernier. Dans le cas de l’importation ou l’exportation d’une moto, grâce à l’assurance temporaire, vous pouvez couvrir l’engin jusqu’à son pays de destination.

L’assurance moto temporaire est également utile lorsque vous souhaitez déplacer l’engin dans un pays où le contrat d’assurance du conducteur n’est pas couvert. Elle intervient aussi en cas d’exposition de votre moto de collection ou lors d’une participation à un rallye. De plus, l’assurance moto temporaire vous permet de vous assurer en urgence lorsque votre deux-roux est jeté à la fourrière suite à un défaut d’assurance constaté par les forces de l’ordre. Ainsi, vous pouvez souscrire à un contrat de courte durée en attendant de choisir un contrat classique. Par ailleurs, l’assurance moto temporaire est également utile lorsque vous achetez chez un revendeur ou sur internet une moto immatriculée en Union européenne et qui est en attente de mise sur route.

À quel moment faire sa demande pour une assurance moto temporaire ?

Vous devez souscrire un contrat d’assurance moto temporaire à l’avance. Il doit couvrir la période pendant laquelle vous souhaitez utiliser occasionnellement votre engin. Contrairement à ce que peut laisser penser le terme, il faut noter que l’assurance moto temporaire ne peut être souscrite juste pour la journée ou encore pour le week-end. Toutefois, il est possible de choisir une couverture minimale qui va s’étendre sur une période donnée.

En outre, il existe des compagnies d’assurances qui présentent des contrats d’assurance saisonniers. Ce type de contrat vous permet de disposer d’une couverture qui s’étend sur toute l’année, mais valable pour des périodes données. Cependant, vous ne pouvez pas bénéficier de toutes les garanties qu’offre le contrat. En réalité, celles-ci sont suspendues pendant la période où vous n’utilisez pas votre moto.

Cette période peut aller de trois jusqu’à six mois. Lors de la souscription à l’assurance, vous devez définir ces périodes avec la compagnie d’assurances afin qu’elle puisse l’inclure dans votre contrat lors de son élaboration. Ainsi, vous ne devez pas utiliser votre moto pendant ces périodes sinon bien que vous soyez assurés, vous ne serez pas couverts en cas d’accident.

Ce qu’il faut savoir sur les assurances moto

Il est obligatoire de posséder une assurance que ce soit pour les deux ou quatre roues. Nous savons tous que sur la route les deux roues sont surexposés aux dangers. Il est donc important de souscrire à une assurance moto et ce dès l’achat du véhicule. La responsabilité civile ne vous couvrira pas sur les dommages propres ni les vols. Elle est là principalement pour vous protéger par rapport aux événements quotidiens dont vous pouvez être responsables vis-à-vis d’autrui. L’assurance moto a donc pour but de couvrir toute responsabilité civile du conducteur et les pertes matérielles dues à un sinistre ou autre accident impliquant la moto. Pour rouler en toute sérénité sur les routes avec votre moto il est conseillé de souscrire à une assurance moto avec april-moto.com

L’assurance au tiers

L’assurance moto au tiers peut suffire si vous êtes en possession d’une vieille moto. En effet, pour certaines motos d’occasion ou ayant déjà pas mal vécu, les réparations que pourraient engendrer un accident peuvent vite dépasser la valeur actuelle de la moto en question. Attention cependant, l’assurance moto au tiers ne peut pas couvrir les dommages que subit le conducteur en cas d’accident responsable.

Prêter sa moto : et l’ assurance ?

Les garanties en cas de prêt de la moto sont les mêmes que dans les contrats automobiles.
Tout contrat d’assurance moto se voit obligé de mentionner une clause de prêt, cela permet de garantir à un second conducteur ou juste à un conducteur occasionnel une assurance avec les mêmes garanties que le conducteur principal de la moto. Pour être éligible à cette partie de l’assurance, un conducteur doit être âgé de plus de 25 ans (âge minimum pouvant cependant varier selon la compagnie d’assurance) et avoir un permis de conduire qui a plus de deux ans d’ancienneté. Pour tout jeune conducteur de moto il est déconseillé de commencer par une moto de type sportive dès lors que l’assurance moto varie selon l’âge du conducteur, les années de permis et la puissance du bolide.

Exceptions à l’assurance

Il y a une seule situation où le conducteur assuré n’est pas couvert en cas d’accident. Si vous êtes responsable d’un accident en roulant en état d’ivresse, vous ne pourrez pas bénéficier de la moindre indemnisation de la part de votre assureur. Qu’importe le résultat de l’accident, rouler en état d’ivresse est une faute grave qui rend l’assurance complètement caduque pour cet accident et il vous faudra donc payer vous même pour les dommages corporels ou matériels, sans compter les éventuelles poursuites.